Utiliser sa cocotte en fonte pour four : c’est tout à fait possible

La cocotte en fonte est un ustensile polyvalent. Elle ne permet pas que de mijoter les aliments. Figurez-vous qu’elle peut être utilisée dans un four électrique ou même dans un four traditionnel. Toutefois, il faut prendre quelques précautions afin de réussir les plats tout en ménageant l’ustensile. Plus de détails à ce sujet.

Cocotte en fonte de qualité

Vérifier la mention « supporte le four »

Les cocottes en fonte d’aujourd’hui sont de meilleure qualité que celles d’autrefois surtout si elle porte une marque connue comme Le Creuset ou encore Staub. Ces fabricants proposent des cocottes haut  de gamme et de nombreux professionnels de la cuisine en ont déjà acheté. Tout cela pour dire que les cocottes en fonte qu’ils fabriquent sont de qualité professionnelle. Cependant, afin que ces produits perdurent, il faut s’assurer qu’elle peut aller au four. Pour cela,  vérifiez bien que votre cocotte en fonte présente la mention « peut aller dans le four » ou une indication de ce  genre.  En effet, certaines soi-disant cocottes en fonte ne peuvent pas être enfournées au risque de s’abîmer. Vous avez compris, il s’agit de cocottes en alliage, mais non de cocottes 100% en fonte. En général, une vraie cocotte en fonte, même si elle n’est pas de grande marque résiste au four.

Prendre en compte des matériaux associés à la fonte

Pour une cocotte en fonte, le couvercle joue un rôle prépondérant dans la cuisson. Le couvercle à picots permet par exemple de faire tomber toutes les gouttes d’eau de la vapeur dans la cocotte au fil de la cuisson. Ainsi, la préparation est arrosée de façon uniforme jusqu’à la fin de la cuisson. Dans le cas où le couvercle est totalement en fonte, il supporte même une température élevée. En revanche, si les boutons de couvercle sont en phénolique noir, il est recommandé de ne pas régler le four à une température dépassant 200°C sinon le phénolique risque de fondre. Par ailleurs, si certains éléments de votre cocotte en fonte sont en bois (poignées, boutons de couvercle…), évitez de la mettre au four.

S’assurer de la qualité de la finition

Avant de mettre votre cocotte en fonte au four, vérifiez la qualité de finition. Les meilleurs modèles (ceux proposés par les fabricants connus) héritent d’une finition émaillée et ne risquent pas de se décolorer. Ces cocottes résistent bien au four même à température élevée. Par ailleurs, il existe certains modèles de cocottes en fonte qui ne sont pas conseillées pour une cuisson au four.  Ces produits sont de moindre qualité bien qu’ils affichent quasiment la même apparence que les cocottes haut de gamme.  La peinture utilisée pour leur finition ne résiste pas souvent à une température élevée et peut entraîner une odeur de brûlé dans les aliments. Ceci n’est pas très bon pour la santé d’où la nécessité de prendre les précautions nécessaires.

Si vous êtes décidé à acheter une cocotte en fonte polyvalente qui passe sans problème au  four, rendez-vous sur ce site une-cocotte-en-fonte.fr.

Le circuit renaissance : tradition, cuisine et vélo

Entre histoire et nouveauté une découverte de la ville à bicyclette

Tonnerre est une ville très bien doté en ce qui concerne l’architecture de renaissance. Elle regorge en effet de petites ruelles à découvrir et de beaux bâtiments qui feront plairont à tous les touristes qui pourraient décider de s’aventurer dans cette ville passionnante.

hotel dieu

Tonnerre est en effet une cité historique

L’hotel Dieu très célèbre du centre de Tonnerre est en effet typique de son époque. Il date en effet de 1293 et saura séduire par con histoire. Construit par Marguerite de Bourgogne il sera un des hauts lieux de la région tant au Moyen-Âge qu’à la renaissance.

On passera aussi devant la fosse Dionne, un superbe lavoir conservé dans des condition historique superbe. Il faudra faire en sort de s’y arrêter et de déposer son vélo sans craindre trop les voleurs. Le cadre est charmant et les gens très accueillants.

L’Hôtel d’Uzès, qui fut la maison natale du Chevalier Eon, a été construit au 16ème siècle. Il témoigne de la grandeur de la région à l’époque et de sa grande modernité.

On était loin de vivre dans des espaces réduits à cette époque, enfin du moins si l’on vivait chez les nobles.

Pour terminer cette rapide visite du centre de Tonnerre, il faudra passer devant l’église Notre Dame et profiter des son architecture qui trace un pont entre le moyen-âge et la renaissance.

Pour revenir au site.

 

Cuisiner avec un autocuiseur en Bourgogne ?

La cuisine c’est une tradition forte dans notre région. Impossible de se déplacer sans subir les injonctions délicieuses à faire des pauses pour goûter les spécialités locales. Mais, la cuisine de ces spécialités est-elle possible en cocotte-minute ?

La cocotte-minute : une histoire intensément bourguignonne

La société Seb comme vous le savez peut-être est née en Bourgogne. D’ailleurs ces jolies initiales S.E.B signifient « Société d’Emboutissage de Bourgogne ». C’est en 1953 que les Frères Lescure développent la cocotte-minute qui fera la succès de la marque. Le succès des Frère Lescure tient à leur spécialité dans l’emboutissage de l’aluminium. En effet, les cocottes-minutes étaient auparavant conçues à partir de fonte de métal. Celles-ci présentaient alors un risque d’explosion lié à des impuretés dans le matériaux utilisé. Grâce au processus de l’emboutissage à partir d’un disque d’aluminium la cocotte ne risquait plus d’exploser et ce fut le succès de la petite cocotte orange. C’était une étape de plus dans la maitrise de la vapeur qui avait été amorcé par Denis Papin comme décrit sur le site cocotte-autocuiseur.com

Grâce à elle, c’est tout la société qui a suivi dans cet élan puisque la cocotte-minute permettait au ménagères des années 50 et 60 et encore aujourd’hui de préparer le repas plus rapidement, enrichissant les rapports humains au sein des famille et contribuant à l’essor des loisirs. Bref, ce fut un vrai succès comme le témoigne d’ailleurs cet publicité de l’époque.

Rouge et qui va vite

Pourquoi cuisiner avec un autocuiseur ?

Cuisiner avec une cocotte-minute c’est donc un peu renouer avec les traditions. Le processus d’utilisation de la vapeur est en effet le même bien que la différence est le degré de maitrise de la cuisson. En effet, avec les modèles les plus récents, il y a souvent plusieurs modes de cuisson et de température de la vapeur qui permet de cuire différemment viande ou poisson et légumes.

La cuisine à l’autocuiseur c’est aussi un mode de cuisson pour conserver les vitamines et les gouts. Des études montrent que les gouts sont mieux conservés à l’autocuiseur. Autant de raisons donc de choisir de cuisiner avec un autocuiseur.

On trouve d’ailleurs sur le site de Seb d’excellentes recettes traditionnelles comme ces filets de sandre au Bourgogne rouge. Comme quoi on peut tout à fait mélanger produits moderne et histoires de terroirs.

Quelle autocuiseur choisir ?

Le choix est vraiment très large et j’ai personnellement choisi le modèle très classique de Seb. Il me semble même qu’il s’appelle le classique ou l’authentique, qui est le modèle qui ressemble le plus à celui qu’utilisaient les parents. Un mode de fonctionnement simple, peu d’accessoires, des qualités certaines (car en inox désormais et plus en aluminium), ce modèle me convient parfaitement. On peut aussi trouver des modèles presque futuristes avec écran tactile comme le Seb Cookeo que l’on peut brancher en Bluetooth et connecter à une application dédiée mais il me semblait que l’ensemble était trop moderne et tendance à mon gout. La cuisine c’est d’abord une affaire de passion alors de là à l’automatiser… Non, merci !

 

Le Centre de développement du Tonnerois

Le Centre de développement du Tonnerois (CDT) est d’une grande aide dans la création d’entreprise au niveau du pays Tonnerois.

Pour un brin d’historique, le CDT est une association 1901 qui vise à soutenir le tissu économique local. Administré par le président  du Centre de Développement du Tonnerois, celui-ci s’appuie sur des équipes aux expertises variées pour mener à bien ses missions

Pour les contacter :

► 2 Avenue de la Gare,89700 Tonnerre

Tel. 03 86 55 39 00

Les appuis possibles pour les aides à la maison

Ce centre est d’une vraie richesse puisqu’il permet de venir en aide à tous dans une ambiance conviviale. Si vous cherchez de l’aide que ce soit en cuisine ou pour préparer des recettes même ils devraient pouvoir vous aider. Comme nous le détaillons dans notre page d’accueil, les choix sont larges pour trouver ce qui vous ira vraiment.

Une richesse du terroir et des traditions dans la cocotte

La région de Tonnerre est riche de diversité et de patrimoine. Les héritages archéologiques tant sur la ville de Tonnerre que sur Auxerre sont incroyables et le centre de développement, contribue à leur valirisation et à leur ouverture au public.

Un appui à la stratégie économique

Le centre intervient également en appui aux entreprises afin de préciser leurs objectifs économique et le cas échéant de leur permettre d’avancer et de se développer. Le Centre a acquis une expérience certaine dans le domaine comme trouver des investisseurs, des financements et sera à même de répondre à vos préoccupations.

Appui aux mobilité douces

Même si le vélo est parfois freiné par des vols de vélo, le Centre vient soutenir les collectivités locale dans la création et la mise en place d’un Plan Local de Mobilité. Ils sont près à proposer services et réflexion sur le projet.

Pour les trouver, voir la carte ci-dessous